Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Sauvetage ! Quelques actions de l'Association...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sauvetage ! Quelques actions de l'Association...

Message  Lilith le Mar 7 Jan - 20:30

10 chats sauvés de la maltraitance à Noisy le Sec

Nous présentons des annonces "Urgence Adoptions" dans la rubrique dédiée (ICI), récits tous malheureux d'animaux abandonnés, retirés pour causes de maltraitance, hospitalisation, décès... Trop souvent, de nombreux animaux sont issus d'un même sauvetage, voilà pourquoi alors l'annonce est de "9 animaux à adopter ou à placer d'urgence en Famille d'Accueil"...
Voici le récit d'un de ces sauvetages (5/1/14).


Nourris seulement une à deux fois par semaine, dix chats vivaient dans des conditions d’insalubrité totale jusqu’à l’intervention, dimanche 5 janvier 2014, des bénévoles de Respectons. Voici l’histoire de ce sauvetage hors-norme.  

Avant même de se parler, les personnes présentes dans cette calme allée de Noisy-le-Sec se reconnaissent. Pourtant, elles ne se sont pour la plupart jamais rencontrées avant cet après-midi de janvier.
Il est évident que tous sont ici présents pour la même raison, puisque ces bénévoles de Respectons arrivent sur place les bras encombrés de caisses de transport, de sacs remplis de croquettes et recouverts de badges militants faisant notamment référence au végétarisme.
Toutes ces personnes savent qu’elles sont là pour venir en aide dans l’urgence à de nombreux chats.

Sans plus attendre, l’équipe entre dans la résidence et s’avance devant l’immeuble où les chats doivent être secourus. Dès le sas d’entrée, l’innommable se fait sentir, on lit l’inquiétude sur les visages car l’odeur est pestilentielle. Amandine prend immédiatement la situation sous contrôle, elle connaît le lieu.
Il y a quelques mois déjà, elle a réussi à sortir de cet appartement de nombreux animaux. Aujourd’hui, le propriétaire est en fin de vie. Hospitalisé, il a abandonné ses chats à leur triste sort.
A peine la porte de cet appartement du rez-de-chaussée s’ouvre-t-elle qu'une violente émanation putride saute au visage des bénévoles qui ne peuvent s’empêcher de crier leur dégoût. Mais au-delà de l’odeur, c’est l’horreur de l’appartement tout entier qui envahit chacun, chacune. Le sol est couvert de déjections, pas un centimètre carré de ce deux-pièces n’est épargné. Dans le salon, ouvert sur une petite cuisine, des meubles sont entassés, des sachets de pâtes à moitié vides côtoient de vieux emballages d’aluminium au contenu peu ragoutant. Le sol est jonché de papiers, de lunettes, d’emballages de nourriture, couvert de moisissures et de divers objets du quotidien, le tout aggloméré dans une croûte de déjections sur laquelle les chats n’ont d’autre choix que de marcher.

A l’arrivée des bénévoles, ces adorables chats courent dans tous les sens, sans grande inquiétude visiblement, mais avec l’espoir sans doute d’obtenir de cette visite d’humains un peu de nourriture.
La scène est poignante aux yeux de tous, pourtant l’heure n’est pas à l’émotion mais à l’action. Sans plus attendre, les caisses de transport sont assemblées une à une dans le hall de l’immeuble pendant qu’Amandine se charge de capturer les animaux. L’opération est très rapide car les chats sont affamés. Amandine dispose de petites quantités de nourriture à l’intérieur de chacune des caisses de transport et très vite, les chats se ruent littéralement dedans, sans se soucier de quoique ce soit. En une demi-heure, l’opération semble achevée, mais c’est sans compter la malice d’un jeune chat, plus peureux que les autres, retranché dans la chambre.
Cette pièce n’est évidemment pas épargnée par l’horreur. Là aussi le sol est d’une saleté sans nom, les bénévoles ne peuvent s’empêcher de penser que pendant des semaines, des mois, tous ces chats ont dus évoluer dans ce lieu infâme, risquant des brûlures aux coussinets à cause de la forte concentration en urine. Ceux qui connaissent un minimum les chats savent à quel point ces animaux aiment la propreté. Le spectacle de cet appartement n’en est que plus insoutenable. Voilà donc ce jeune chat qui tente d’échapper aux bénévoles. Son pelage clair enrobe la quasi-totalité de son corps. Entre ses yeux et sa petite truffe rose, quelques rayures discrètes dessinent un charmant masque. Il regarde les militants avec inquiétude. Ses yeux verts trahissent immédiatement sa gentillesse, il s’agit de toute évidence d’un chat au doux caractère, certainement très câlin, il semble juste inquiet de la présence de ces étrangers chez lui. Malgré l’encombrement, il arrive tant bien que mal à se frayer un passage sous le lit. Le sommier est donc immédiatement soulevé par un bénévole, pendant que deux autres personnes guettent sa sortie, une couverture à la main, pour le capturer plus facilement. En un éclair, ce jeune chat plein d’énergie et de fougue fait plusieurs fois le tour de la chambre, il passe de la table de nuit à l’armoire, saute de la télévision à une valise posée en hauteur sur un dressing. De là, il bondit en une fraction de seconde et se jette dans la salle-de-bain.

Les bénévoles esquissent un petit sourire de victoire. Il sera plus simple de récupérer cet adorable chat dans un espace plus petit et moins encombré. Mais en entrant dans la salle de bain, le chat n’est pas là, il s’est comme volatilisé. La pièce ne fait pas plus de 5 mètres carrés, s’il était là, les bénévoles le verrait à coup sûr. Sylvane se penche et aperçoit un petit trou dans le coffrage de la baignoire, par lequel il est certainement allé se réfugier. En quelques secondes, elle enlève la plaque de bois puis étale sur le carrelage une couverture, car là aussi le sol est couvert d’immondices. Elle s’allonge et son regard est immédiatement attiré par les quatre petites pattes de ce chat malicieux, en équilibre entre la baignoire, le mur et une canalisation. Très vite, la militante se rend compte qu’il ne sera pas possible de l’attraper de force, il faudra attendre qu’il sorte de lui-même.
Pour le laisser se remettre de ses fortes émotions, les lumières sont éteintes et les bénévoles quittent la pièce.
Il ne faut pas oublier les neufs chats qui attendent de trouver des adoptants et qui patientent dans le hall de l’immeuble, heureusement réconfortés par les câlins des autres bénévoles.

En quelques minutes, les chats sont répartis dans diverses familles d’accueil trouvées d’avance par Amandine, responsable des adoptions chez Respectons. Toutes ne sont pas présentes sur place, il faudra donc conduire les animaux chez ces familles. Sylvane écrit sur les caisses de transport la destination de chacune de ces petites boules de poils. En quelques minutes, les chats sont transportés dans son véhicule et quittent définitivement cet appartement qui, jusque-là, était leur triste lieu de vie. Tous les bénévoles repartent donc.

C’est alors qu’Amandine décide de faire un rapide aller-retour à son domicile pour récupérer une trappe servant à piéger les chats par un système de fermeture mécanique.
En moins d’une demi-heure Amandine est de retour et place la trappe dans la salle-de-bain. Elle ouvre une boîte de thon et prend soin de faire un « chemin d’odeur » avec le jus contenu dans cette conserve. La nourriture est alors placée au fond de la cage. Le système est mis en place, il ne reste qu’à sortir de la pièce et attendre que le jeune chat entre de lui-même dans la trappe pour se nourrir.
Amandine a bon espoir puisque depuis cinq jours, le jeune animal et ses compagnons d’infortune n’ont rien avalé. Son intuition est bonne. En quelques minutes, le jeune chat est attrapé et quitte à son tour cet appartement insalubre.
Avant de prendre la route pour Juvisy, lieu d’accueil de ce dernier chat, Amandine appelle Sylvane pour faire le point sur le transport des neuf autres animaux. Tous sont arrivés à destination, la conductrice ayant enchainé les arrêts chez les familles d’accueil dans tout Paris et s’étant assurée pour chacun qu’il disposait désormais du confort nécessaire, litière installée, eau, croquettes, le tout dans un espace propre et douillet.

Une heure et quelques dizaines de kilomètres plus tard, c’est au tour du petit malicieux de découvrir sa nouvelle famille. Arrivé dans l’appartement, il est plus calme. Dès l’ouverture de la caisse de transport, il va directement se réfugier dans une chambre où un comité d’accueil l’attend. Le chat roux de la maison, au regard jaune facétieux, va aussitôt à sa rencontre sous le lit, suivi de près par un deuxième chat, noir celui-là. Les présentations se font sans heurt. Visiblement le petit nouveau est déjà adopté par tous les membres de sa nouvelle famille, la mission est accomplie.










PLus de photos : ici


Dernière édition par Lilith le Sam 18 Jan - 3:45, édité 1 fois

_________________
Adoptions Chats, chatons Association Respectons : tous les Samedis (Paris 10) + 2 Dimanches/mois (Paris 15)
...Proud To Be Vegan...

YOUR CRIMES : OUR FIGHT. OUR RIGHTS : ANIMAL TERRORISM.
.......................ANIMAL LIBERATION FRONT.........................
avatar
Lilith
Animal Terrorist

Messages : 2229
Date d'inscription : 16/06/2009
Localisation : Once In A Lifetime

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvetage ! Quelques actions de l'Association...

Message  Lilith le Sam 18 Jan - 3:35

SAUVETAGE URGENT DANS LE 95 : UN CHIOT ET UN CHAT MARTYRISES.
 Arrow https://fr-fr.facebook.com/association.respectons?filter=1



L'année 2014 démarre fort pour l'association Respectons, les animaux n'on décidément pas de répits... C'est hier matin que Patrick Sacco Président de notre association, toujours sur la brèche, à téléphoné à Marie-Anne une Bénévole situé dans le 95 pour lui demander de se déplacer de toute urgence à 20 minutes de son lieu d'habitation afin d'enquêter et retirer si possible des griffes de son propriétaire un chien battu à mort. Laissons la s'exprimer et nous raconter ce sauvetage:

midi trente, mes deux enfants de 10 et 2 ans sous le bras, je me rend rend sur les lieux du signalement pour constater les faits. Sur place je suis accueillit comme le Messie par les personnes témoins des faits, désemparées.
Les témoignages sont accablants : La situation perdure depuis plusieurs mois, l'animal un chiot d'environ 7 mois, hurle à la mort surtout le matin et en début de soirée; les habitants du bâtiment l'entendent se faire projeter dans les murs. D'autres témoins affirment avoir vu le chien roué de coup lors ses courtes sorties.
Le propriétaire vit seul, les volets constamment fermés. Les témoins craignent le pire car l'homme ne sort plus l'animal depuis quelques jours maintenant, le est peu être gravement blessé... deux des personnes que j'interroge, afin de bien cerner la situation, sont tellement à bout de nerfs et désespérées qu'elles en ont les larmes au yeux.
En effet malgré plusieurs appels au commissariat de police pour demander aux agents de constater les faits aucune brigades ne s'est jamais déplacée au motif que" lA police n'intervenait pas pour ce genre de situation "
C'est sous l’impulsion d'une jeune fille, Laura, toiletteuse de métier en visite à de la famille vivant dans le quartier, que les langues se sont déliées. Témoin auditive des actes de maltraitance, indignée et révoltée, elle à réussit à convaincre les gens du quartier plutôt frileux à agir enfin pour que le chien cesse de subir les assaut cruel de cet homme.
Elle a pu récoltée plusieurs attestations écrites et ainsi constituer un dossier de témoignages.

Respectons n'est pas la seule association à avoir été contactée, mais c'est la seule à s'être déplacée dans la journée même au vu de la gravité du signalement.
Je m'en vais donc, déterminée, frapper chez le propriétaire de l'animal avec la ferme intention de récupérer le chiot.
Laura garde les enfants heureusement... l'homme n'est pas là mais, soulagement, le chiot aboie.
D'un commun accord nous décidons de revenir à 17 heures pour choper notre homme dés son retour du travail car nous sommes plus que résolu à ce que le soir même, le martyr de ce chien appartienne au passé !
17 heures de nouveau sur place avec les enfants, j'ai la chance d'avoir un point de chute dans la famille de Laura qui à tout organiser pour me simplifier la vie.
Les gens qui nous reçoivent sont vraiment sympas, ils ont des enfants et se sont spontanément proposez à nous accueillir pour boire le café le temps que ce Monsieur rentre du travail.
Dans l’entrefaite, ils m’apprennent qu'en plus de ce chiot, ce monsieur possède aussi un chat... le pauvre animal, si il est battu, n'a même pas moyen de se faire entendre par ses cris..
Il me faudra attendre jusqu’à 19 heures 30 pour enfin voir de la lumière chez l'homme, ni une ni deux Laura et moi montons en trombe au 5 ème étages pendant que les enfants restent aux chaud jouer chez avec leurs nouveaux amis.

Sur mes conseils, Laura reste caché à l'angle du palier et n'interviendra que comme témoin en cas de grabuge, c'est plus prudent pour elle qui vient souvent rendre visite a sa famille et qui pourrait retombé sur le type qi fait peur a tout le voisinage.
Malgré les coups de sonnettes, l'homme ne veut pas ouvrir mais la persévérance paie toujours.
Exaspéré par mon insistance, il décide enfin d'ouvrir la porte et,coup de chance, son adorable petit chiot Beethoven sort de l'appartement.
Sautant sur l'occasion je le saisit et ne le lâcherais plus....Après quelques minutes de bavardages, le propriétaire voyant que les preuves de sa cruauté sont accablantes et indiscutables et constatant mon évidente motivation (motivation appuyée par des arguments bien rodés je lui promet qu'en cas de non collaboration, il risquait jusqu’à' 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende si les faits d'actes de cruauté étaient avérés), il fini par céder, j'emporte le chiot et je réussit a négocier également qu'il cède à Respectons un grand chat roux a poil long, magnifique, et totalement terrorisé.
Une des voisines vu le matin m'interpelle dans la cage d'escalier, elle surveillait pour appeler la police si elle entendait des cris, elle est tellement heureuse que les animaux soit sauvés... Laura elle aussi est en liesse et je suis vraiment bien contente que nos deux amis soient maintenant sauvés !
Le quartier va, je l'espère, retrouvé la quiétude.

la journée se termine bien , nous avons trouvée une famille d'adoption pour Beethoven avec l'aide de Laura qui à été une pièce maîtresse dans ce sauvetage et sur qui beaucoup de personnes témoins d'actes de cruautés peuvent s'inspirer.
Notre chiot aux yeux triste mais animés d'espoir à un avenir heureux devant lui, dans sa nouvelle famille composé de 4 personnes et d'un autre chien il aura le temps et l'amour nécessaire pour se reconstruire et peu être un jour oublié que les hommes peuvent être si cruels.
J'ai appelé notre ami le chat lucky car qu'il a eu cette chance incroyable d'être sauvé par ce chiot. En effet, Sans les cris de douleurs et les appels au secours de Beethoven qui ont attirés l'attention des voisins, jamais personne ne se serait douté de la vie de misère et de souffrance de notre minet , si Beethoven n'avait pas été là son destin était scellé.

Je l'ai recueillit chez nous en attendant qu'une gentille famille décide de l'adopter pour lui offrir le meilleur, la sécurité et l'amour dont il à tant manqué. Nous ne le voyons pas beaucoup car il essai de disparaître dans des trous de souris mais il est d'une extrême gentillesse et quand on lui parle doucement et qu'on le caresse il ronronne; même avec mon mari...Il n'est pas rancunier juste terrorisé.

Je voulais ajouter, pour finir, qu'aider les animaux en détresse est à la portée de nous tous et que même si il faut fournir certains efforts, le jeux en vaut la chandelle.
La plus belle des récompense réside dans le regard plein de reconnaissance de ses anges de la terre que l'humain s'emploi à détruire si souvent.
Si nous mettons tous ensemble la main à la patte pour aider nos prochains à 2 ou 4 pattes, la charge sera moins lourde pour tout le monde et nous pourrons enfin inverser la tendance. Respectons nous (au moins) à défaut de nous aimer les uns les autres mes frères et sœurs.

/Marie-Anne Bénévole

_________________
Adoptions Chats, chatons Association Respectons : tous les Samedis (Paris 10) + 2 Dimanches/mois (Paris 15)
...Proud To Be Vegan...

YOUR CRIMES : OUR FIGHT. OUR RIGHTS : ANIMAL TERRORISM.
.......................ANIMAL LIBERATION FRONT.........................
avatar
Lilith
Animal Terrorist

Messages : 2229
Date d'inscription : 16/06/2009
Localisation : Once In A Lifetime

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum